Info COVID

COVID-19 : adaptation des horaires d'ouverture de certains établissements -  Loire Forez AgglomérationLa coopérative a pris toutes les mesures pour protéger la santé de ses collaborateurs et assurer le suivi des dossiers en cours pendant toute la période de confinement…

 

 

Toute l’équipe reste bien évidemment mobilisée pendant cette période et s’est organisée pour répondre à tous vos besoins  :

  • Tous les coopérateurs sont déjà rompus au télétravail, puisque c’est une forme d’activité qui a permis notre création et qui est fortement encouragée (agences de Caen, Rennes et St-Malo, mais aussi télétravail ponctuel régulier ou non), et, conformément à la directive nationale, cette forme de travail reste celle préconisée.
  • Tous ont accès, de manière dématérialisée, à tous les dossiers en cours (y compris ceux de coopérateurs éventuellement malades) ainsi, bien évidemment qu’à leurs mails professionnels.
  • Tous les membres de l’équipe sont en contact téléphonique et électronique (groupes de discussion) entre eux.
  • Tous les coopérateurs restent, comme habituellement, joignables par nos clients et partenaires, par mail et par téléphone (merci d’utiliser nos numéros de portable).
  • Les sorties terrains prévues sont maintenues, tant qu’elles ne nécessitent pas plus d’une personne (sauf demande expresse du client).
  • Notre DUER a été modifié pour intégrer le risque dû au SARS-CoV-2. Une procédure spécifique est mise en place pour le travail au siège, sur le terrain et pour les éventuels déplacements en clientèle.

Pour les formations et réunions prévues les gestes barrières sont respectés et masques et gels hydroalcooliques sont fournis à notre siège.  Afin de limiter les contacts et déplacements, nous restons disponibles pour les conférences téléphoniques ou visio-conférences.

En espérant que cette difficile période soit réduite au maximum, nous vous adressons tous nos vœux de prudence et de courage, à vous et à vos proches, dans cette période exceptionnelle.

Toute l’équipe d’Enviroscop

Bilan 2018 de la production de déchets en France

Tous les deux ans, la France, conformément à la réglementation européenne, présente un bilan de la production de déchets et de leurs traitements. En 2018, 343 millions de tonnes de déchets ont été produites, soit une augmentation de 6,4 % par rapport à 2016. Les déchets minéraux représentent près de 69 % des tonnages, les autres déchets non dangereux, 28 %, et les déchets dangereux, 3 %.

Evolution de la production de déchets entre 2016 et 2018, Source : DATALAB 2021

343 millions de tonnes (Mt) de déchets ont été produites en France en 2018, soit une augmentation de 6,4 % par rapport à 2016. Cette évolution est principalement imputable au secteur de la construction (+ 7,1 %), ce dernier étant à l’origine de 70 % des déchets.

Pour en savoir plus, téléchargez la note du Ministère par le DataLab

Adapter la gestion des bords de routes pour préserver les insectes pollinisateurs sauvages

Couverture du guideLe Cerema publie un guide pour les gestionnaires de dépendances vertes d’infrastructures. L’objectif: donner les clés d’une gestion différenciée pour faire des bords de route des refuges adaptés au cycle de vie des pollinisateurs. A l’occasion de la sortie du guide “Adapter la gestion des bords de routes pour préserver les insectes pollinisateurs sauvages”, le Cerema propose une interview en 3 question de l’auteur sur les enjeux et les leviers d’action.

Télécharger le guide sur le site du CEREMA

ADEME : transition écologique des territoires

Citergie change de nom

  • un accompagnement pour faire agir et progresser votre collectivité au niveau local, avec un plan d’actions et des objectifs personnalisés
  • une labellisation qui mesure les progrès réalisés en fonction du potentiel de votre collectivité, matérialisée par des étoiles. 5 étoiles correspondent au score maximum !

Concrètement, le programme vous permet de repenser et d’améliorer :

  • la consommation et la facture d’énergie des bâtiments publics et de l’habitat privé
  • la mobilité durable, comme les pistes cyclables ou les transports en commun
  • les énergies renouvelables et de récupération la réduction
  • la collecte et la valorisation des déchets
  • la sobriété des commandes publiques
  • la sobriété dans la gestion des ressources naturelles.

 

Pour avoir toutes les infos c’est sur le site de l’ADEME !

Plan Vélo et mobilités actives : de nouvelles mesures de soutien pour conforter une pratique en hausse

À l’occasion des trois ans du “plan Vélo et mobilités actives”, Barbara Pompili et Jean-Baptiste Djebbari ont annoncé ce 14 septembre le lancement de nouveaux programmes et l’engagement de près de 250 millions fin 2021 et courant 2022 pour consolider la pratique du vélo, qui a connu une hausse de 30% depuis la crise sanitaire.

“Dans un contexte de transition écologique, le vélo est une solution d’avenir, un mode de transport porteur d’innovation pour nos territoires, nos modes de vie et l’État le soutiendra dans la durée”, a déclaré Barbara Pompili ce 14 septembre, en présentant aux côtés de Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des transports, le bilan du plan Vélo et mobilités actives qui fête cette année ses trois ans. Un plan salué par la ministre de la Transition écologique comme “le début d’un tournant”, “le signal que l’État en faisait une politique publique en tant que telle, avec une vision, une volonté et des moyens”.

Pour lire l’intégralité de l’article, c’est sur le site de la Banque des Territoires

La mobilité dans les territoires peu denses

La mobilité dans les territoires peu denses - Un défi pour la cohésion et l’égalité des territoiresLa diversité des territoires et le foisonnement des différentes formes de services de mobilité, impliquent qu’il n’est pas possible d’élaborer des solutions clés en main, dont la pertinence serait assurée d’avance. Pour faire les bons choix, chaque territoire doit se donner les moyens d’appréhender ses propres enjeux de mobilité au regard des besoins des usagers, des pratiques observées et du développement socio-économique envisagé.
Cela nécessite un diagnostic préalable des offres existantes sur le territoire (souvent mal connues ou mises en valeur) et une analyse des besoins de déplacements et des pratiques actuelles de mobilité.
En fonction des objectifs de politiques publiques et des moyens engagés, les actions à mener pourront être hiérarchisées et planifiées dans des documents stratégiques et opérationnels. Il est important d’associer l’ensemble des parties prenantes à cette démarche, acteurs publics et privés, habitants et usagers afin de favoriser une appropriation des mesures envisagées.
Enfin, il est indispensable de les faire connaître et comprendre au plus grand nombre, non seulement au moment de leur initialisation mais également tout au long de leur mise en œuvre.

Télécharger la brochure sur le site du CEREMA

Congrès mondial de la nature : les grands axes de la prochaine stratégie nationale pour la biodiversité dévoilés

Congrès mondial de la natureÀ l’occasion du Congrès mondial de la nature, Bérangère Abba, secrétaire d’État chargée de la biodiversité, a présenté ce 7 septembre à Marseille les “quatre axes structurants” de la prochaine stratégie nationale pour la biodiversité 2021-2030 : la restauration et la protection des écosystèmes, l’utilisation “durable et “équitable” des services et ressources de la biodiversité, la mobilisation de la société par la sensibilisation et la formation aux nouveaux métiers et la gouvernance de la stratégie qui devra être “efficace et inclusive”.

 

Retrouvez ces axes sur le site de la Banque des territoires

Évaluer l’impact social des mobilités

Expérimenter et évaluer sont deux leviers pour assurer pertinence et pérennité aux projets de mobilité solidaire. Comme tout projet, un projet de mobilité solidaire s’inscrit dans une durée plus ou moins longue selon ses objectifs et ses spécificités. L’expérimentation et l’évaluation permettent de tester à petite échelle sans mobiliser de budgets trop conséquents, de mesurer rapidement les premiers effets, et d’ajuster, si nécessaire, le dispositif. Ce benchmark est à destination et au service de tous les porteurs de projets.

Télécharger la publication 

L’ONDE 2021, l’observatoire normand des déplacements

L’année 2020, bousculée par la crise sanitaire liée à la Covid 19, a été un révélateur de l’intérêt de cette mécanique si simple et si utile qu’est le vélo pour assurer des déplacements courts ou de moyennes distances. Longtemps considéré comme un loisir, le vélo redore maintenant son blason et s’affirme comme une solution pertinente à certains problèmes de mobilités, une réponse rapide pour réduire certains rejets polluants mais également une façon opportune de maintenir sa forme physique.

Fort de ses qualités, le vélo fait l’objet de toutes les attentions des pouvoirs publics : volet législatif avec la Loi d’orientation des mobilités et la future loi Climat et résilience, volet technique avec l’émergence de projets d’aménagements dans les territoires pour mailler et densifier le réseau cyclable et enfin un volet évènementiel qui voit apparaître manifestations et évènements pour la promotion du vélo. Mai à vélo, porté notamment par le ministère de la Transition écologique et celui des sports, prolonge cette dynamique à partir du 1er mai 2021 sur tout le territoire.

Pour télécharger la publication, c’est sur le site  de la DREAL

Hauts-de-France : Atlas de l’Aménagement 2021

L’atlas de l’aménagement regroupe les dernières cartes éditées par la DREAL sur les thématiques qui touchent l’aménagement du territoire

 

 

 

Son plan est le suivant :

  • Organisation administrative et territoriale
  • Paysages et territoires
  • Démographie
  • Socio — Économie
  • Urbanisme et occupation du sol
  • Habitat et ville durable
  • Infrastructures et fret
  • Mobilité dans les territoires
  • Environnement
  • Énergie
  • Risques naturels et industriels
  • Contractualisations

Pour le télécharger, ou commander une version papier, c’est ICI

Bilan thématique Eau et Biodiversité – Edition 2021

Bilan thématique Eau et Biodiversité - Edition 2021Ce présente le Bilan de la thématique Eau et biodiversité du Programme d’investissements d’avenir (PIA) opéré par l’ADEME depuis 2010. A travers ce document Bilan est mis en avant un panorama et une cartographie des projets lauréats innovants accompagnés par l’ADEME sur cette thématique, une quinzaine d’entreprises et de collectivités.

Pour télécharger le document, c’est sur le site de l’ADEME

 

Likez notre page Facebook pour vous tenir informé(e) des dernières parutions du site...

Résultat de recherche d'images pour "logo facebook"

ou retrouvez-nous sur LinkedIn :